Villes et villages du pas de calais !

Maninghem ou Manighem-au-mont :

Les Maninghois, 62650.
Autrefois :
manighem-au-mont.
Dépendait de l’abbaye de Clairmarais.

Maninghen-henne :

Les Maninghinois, 62250
Autrefois :
Managium, Manninghen-Wimille parce que ce village dépendait de Wimille en 1230.

Marant :

Les marantais, 62170.
Autrefois :
Maranch en 637, cité, cette année là dans un diplôme de l’évêché de thérouanne.
Il a appartenu ensuite à l’abbaye Ste Austreberthe.

Marck :

Les Marckois, 62730.
Autrefois :
Markium, Merch.
Port très fréquenté en 700.
Il a subit des assauts de diverses invasions puis s’est ensablé depuis.
Dépendait de l’abbaye St bertin.
Charte communale en 1253.
Château détruit par le duc de Guise en 1558.
Conférence de la paix entre la france et l’espagne en 1555.
Les protestants y établirent un temple en 1563.
Fort brulé en 1641 par les espagnols et ville en partie détruite pendant la seconde guerre mondiale.
L’église détruite en 1940-1944 a été reconstruite sur plan ellipsoïdal.

Marconne :

Les Marconnais, 62140.
Autrefois :
Marconna.
Résidence du comte d’Hesdin au VIIè.
Ste Austreberthe fut élevée à marconne et sa mère Framethilde y fonda une église dédiée à notre dame où elle fut enterrée en 660.
Son tombeau y fut découvert en 1030.
Monastère fondé par Austreberthe et détruit par les normands.

Marconnelle :

marconnelle

Les Marconnellois, 62140.
Autrefois :
Marconnelles.
L’histoire de marconnelles se confond avec celle de marconne, ce n’était d’ailleurs, avant le XIè, qu’une dépendance de marconne.
Château fort.

Marenla :

Les Marenlois, 62990.
Autrefois :
Malenchi en 1232.
Cité en 637 dans un diplôme de l’évêché de Thérouanne.
Marenla dépendait de l’abbaye Ste Austreberthe depuis 1170.

Maresquel-Ecquemicourt :

Les Maresquellois, 62990.
Autrefois :
Maresquelle.
Monastère dans un lieu qui s’appelait Annoy et quid evint plus tard l’abbaye de Gouy-saint-andré.
Fusion de maresquel et ecquemincourt en 1969.

Marest :

Les Marestois, 62550.
Autrefois :
Maresh, Marest au XIXè.
En 823, formait une dépendance de l’abbaye St Riquier dans la somme.
Quelques maisons étaient tenues de l’abbaye St Médard de Soissons.

Maresville :

Les Maresvillois, 62630.
Autrefois :
Marevilla.
Ce lieu dépendait au XIè de la châtellerie de Longvilliers.

Marles-les-mines :

Les Marlésiens, 62540.
Autrefois :
Marles puis marles les mines depuis 1905.
Ancien comté qui appartenait à Adrien de Noyelles de Marles, baron de Rossignol.
La seigneurie appartenait en 1789 à al famille de Beaulaincourt.
Un fief nommé Rougeville appartenait à la famille Gonsse d’Arras.
Les aventures d’un membre de cette famille, furent l’objet du roman d’Alexandre Dumas « le chevalier de maison rouge ».

Marles-sur-canche :

Les Marlois, 62170.
Autrefois :
Marlos, marla.
Ce village fut compris dans al donation d’Adroald faite à l’abbaye de St Omer en 654.

Maroeuil :

Les Maroeuillois, 62161.
Autrefois :
Mareolum, Mareuil.
Lieu situé non loin de al voie romaine Arras-Thérouanne.
Château des évêques d’Arras.
Maroeuil appartenait à Ste Bertille.
Elle donna ce domaine à St Vincidien qui en fit don, en 674, à l’église d’Arras.
Abbaye Ste bertille détruite par les normands en 881.
Vers 930, l’évêque Fulbert de Cambrai rétablit l’abbaye et y placa des chanoines réguliers.
En 1134, l’évêque Alvise réforme l’établissement pour y placer des moines de St Augustin.
la seigneurie de maroeuil apaprtenait à l’évêché d’Arras.
Château reconstruit en 1490.
Localité en grande partie détruite pendant la 1ere guerre mondiale.

Marquay :

Les Marquaysiens, 62127.
Autrefois :
Marca, Markais.
Un seigneur du village, Palmapède, fut tué à Azincourt en 1415.
D’autres furent vice-gouverneurs d’Arras aux XVè et XVIè.

Marquion :

Les Marquinnais, 62860.
Autrefois :
Marchionum.
Régnier de Marquion meurt lors d’une croisade en 1106.
En 1244, le domaine relevait d’Oisy et devint la propriété de l’abbaye de Cantimpré de Cambrai en 1266.

Marquise :

Les Marquisiens, 62250.
Autrefois :
Maakis.
En 55 avant Jésus Christ, les oromarsaci (guerriers des marais Marquisiens) livrent aux légions de Jules César un combat sanglant au lieu-dit le Mont de Cappe.
Bourg plusieurs fois ravagé par les anglais du XIVè au XVIè.
Découverte d’objets divers d’époque gallo-romaine..
Les carrières de pierres très anciennes, déjà utilisées à l’époque gallo-romaine ont leur renommée au XIè quand l’abbé Scollandus fait transporter les pierres pour la construction de l’abbaye St Augustin à Cantorbury.
Eglise faite d’éléments construits à des époques diverses.
Le choeur du début du XVIè, fut restauré vers 1574, à la suite des ravages causés par les anglais au milieu du siècle.
Le clocher oeuvre de la seconde moitié du XIIè, incendié par la foudre en 1544, a été surhaussé d’un étage à l’époque moderne.
Nef du XVIIIè.

Martinpuich :

Les Martinouichois, 62450.
Autrefois :
Martini Puteum.
Un acte de 1206 accorde à l’abbaye d’Arrouaise des portions de dîmes et terrages sur Martinpuich.
Village détruit pendant la 1ere guerre mondiale.

Mazingarbe :

Les Mazingarbois, 62670.
Autrefois :
Masengarba avant 1558, mazingarbes.
Dépendait de l’abbaye de marchiennes.
petit village jusqu’à l’ouverture des fosses au XIXè.

Mazinghem :

les Mazinghemois, 62120.
Autrefois :
Découverte d’une nécropole mérovingienne.
Jean de Masinghem fait une donation à l’ababye St bertin en 1195.
louvelet de Massinghem et son frère furent tués à la bataille d’Azincourt en 1415.

Mencas :

Les Menkenkois, 62310.
Autrefois :
Menca.
Le village a appartenu à la régale de Thérouanne.
Marquisat en 1787.

Menneville :

Les Mennevillois, 62240.
Autrefois :
Magna villa, Maneville.
Le village appartenait à l’abbaye de samer.
Forteresse du mont Hulin bâtie en 1545; détruite en 1678.
Eglise détruite en 1597 par les bourguignons.

Mentque-Nortbecourt :

Les Mentquois et les Norbécourtois, 62890.
Autrefois :
Menka et Nort-Bécourt.
Mentque et Norbécourt ont fusionné en 1819.

Mercatel :

Les Mercatelois, 62217.
Autrefois :
Merchastel.
Dès le VIIè, le village appartenait à l’abbaye St Vaast.
Les chevaliers de St jean de jérusalem en possédaient une partie.
Village détruit pendant la 1ere guerre mondiale.

Merck-saint-liévin :

Les Merkois, 62560.
Autrefois :
Marka-S-Livini.
le village remonterait au VIIè après que St Liévin, disciple de St Omer, vnt prêcher dans la région vers les années 630.
Pélerinage St Liévin encore observé au XIXè.
La seigneurie dépendait de l’échevinage de Fauquembergues.

Méricourt :

Les Méricourtois, 62680.
Autrefois :
Mderici Curtis.
L’autel de Méricourt apartenait à l’abbaye St Vaast d’Arras et la seigneurie aux comtes d’Oisy.
Importantes mines de charbon.
Ville détruite pendant la 1ere guerre mondiale.

Merlimont.

Les Merlimontois, 62155.
Autrefois :
Merrimont en 823, Melimonte en 1244.
Appartenait en 823, à l’abbaye St Ricquier puis releva du comté de St Pol.
Château fort détruit au XVIè.

Les commentaires sont fermés.