Les chateaux du pas de calais !

Château de Créminil :

creminilC’est la famille Le May qui fit construire ce château en 1443.

Il fut restauré après les dégats causés par les troupes du XVIe siècle.

Les habitants de ce château sont: la famille LE MAY, en 1540 Hugues de Buleux, en 1670 Antoine de Vignacourt et la famille Le Merchier de 1687 à la Révolution.

Construit sur une motte, entourée de larges fossés en eau, la silhouette du château n’en paraît que plus imposante…

Construction originale de douze côtés irréguliers reliés par des tours à échauguettes et couronnières, le château est accessible par le pont-levis et sa vieille porte.

Encadré par ses deux hautes tourelles coiffées de poivrières, le passage ne vous semblera pas des plus accueillants, cependant, arrivé dans la cour intérieure, les choses vous apparaîtront tout à fait différente…

besvre Remanié au XVIIIème siècle pour en faire une demeure d’agrément, trois côtés ont été supprimés :
le château est ouvert sur le côté sud avec une agréable perspective sur les jardins succédant à une terrasse bordée de balustres de pierre.

Une partie des jardins a été réorganisée en jardin médiéval tel qu’il devait être à la fin du XVème siècle.
Divisé en cinq parties, on y retrouve le verger et le potager, le carré de fleurs et celui des condiments et enfin le carré des plantes médicinales…

Renseignements : 03 21 39 31 38

Manoir de la Besvre :

lietresLa mention la plus ancienne connue de la Seigneurie de LA BESVRE remonte à 1202.

Élevée sur le soubassement en damier alternant Grès-silex de l’ancien château féodal dont elle a conservée le portail d’entrée, la Ferme Manoir de la Besvre prend aujourd’hui l’allure d’une imposante exploitation agricole toujours entourée de douves larges et profondes.

On peut reconnaître dans le portail d’entrée dont l’arc est surbaissé, dans les tourelles dotées d’ archères en forme de croix ainsi que dans les étroites ouvertures cernées de pierres blanches, une origine médiévale tardive.

L’escalier à vis de saint Gilles de la tour droite, dit « à la Rihour « , daterait de la fin du XV éme siècle.
Il est de la même facture que celui du palais Rihour à Lille.

Situation :

26, hameau de la Besvre 62120 WITTERNESSE ( à 5 km au sud ouest de Aire sur la Lys ).

Ferme manoir au carré avec tours et porche, entourée de douves et de jardins. Jardin à la française, roseraie.

Visite des extérieurs, de la tour des grandes écuries, étables, ancienne laiterie, four à pain àManoir de la Besvre l’occasion des manifestations régionales ( Patrimoine de pays… etc ).

Rens. : 03 21 12 68 57 Monsieur DUFOUR Serge.
Ouvert du 1er mai au 30 sept. de 11h. à 18h. du mardi au vendredi et sur rendez-vous :
mail: labesvre@aol.com .

Chateau de liettres :

D’après la chronique de Molinet il semblerait qu’il a été construit peu avant 1479 par messire Simon de Luxembourg, prévost de l’église de Saint-Omer, cette année là il a été incendié devant la progression de l’armée de Maximilien d’Autriche.

Le château fut de nouveau brulé en 1542 par les troupes du duc de Vendôme.

Il a été acheté par Jean de Zomberghe et il est resté dans sa descendance.
Il a reçu au cours des siècles des transformations, en 1720 le corps du logis a été reconstruit.

Elevé sur un terre-plein artificiel dans la vallée marécageuse de la Laquette qui alimentait les fossés, le château était alors constitué de quatre corps de bâtiment, formant approximativement un carré cantonné de fortes tours cylindriques très saillantes.

L’épaisseurs des murs, parmentés en craie taillée au-dessus d’un soubassement de grès, allait de 2,50 m dans les courtines, à 5 m dans certaines tours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *