Brocanteurs et antiquaires du Nord Pas-de-Calais

 

 

La brocante consiste en l’achat ou la vente de toute sorte d’objets usagés, anciens ou récents, usuels ou de décoration : meubles, tableaux, livres, bibelots, outils, etc. La brocante se distingue du commerce d’antiquités par la qualité et la valeur de la marchandise : les antiquités constituent le haut du marché des objets proposés, tandis que la brocante représente la part la moins prestigieuse de ce négoce.

 

Origines et exercice de la brocante

 

On retrouve des traces de commerçants spécialisés dans la brocante vers 1650 à Paris, sur le pont Notre-Dame, à côté des marchands d’antiquités. Au XVIIIe siècle, alors que le commerce des objets d’art s’organise, le négoce des curiosités et de la brocante se situe autour du Pont-Neuf ; les sources attestent l’existence, vers 1720, d’étals en plein air où sont exposés des livres anciens.

 

En France, la brocante est exercée par un brocanteur de profession, qui est tenu de payer une patente. L’exercice de la profession est réglementé. Le brocanteur doit s’inscrire sur un registre établi dans chaque préfecture de France. Le brocanteur doit également tenir un registre, le livre de police, coté et paraphé par le commissaire de police, sur lequel il inscrit les noms et domiciles de ses clients, acheteurs ou vendeurs, ainsi que la nature et le prix des marchandises achetées ou vendues. Il existe des brocanteurs sédentaires, installés en boutique, et des brocanteurs ambulants qui participent aux marchés et aux foires temporaires. En général, les brocanteurs disposent de stocks assez importants et réalisent de petits bénéfices sur la marchandise vendue.

 

La brocante comme loisir

 

Hormis les magasins spécialisés, il existe de grands lieux de la brocante où la clientèle peut trouver de la marchandise à acheter : marchés aux puces ou foires à la brocante. Ouverts en permanence ou quelques jours par mois, selon un calendrier établi, ces lieux sont en majorité situés près des grandes agglomérations. De petites manifestations sont aussi organisées occasionnellement, comme les vide greniers ou les brocantes de village. Dans tous ces lieux, les personnes qui cherchent des objets sont appelés  » chineurs  » et leur activité est la  » chine « . On peut aussi acheter de la brocante dans les ventes publiques aux enchères, qui se tiennent dans les hôtels des ventes sous la responsabilité d’officiers ministériels, les commissaires-priseurs.

 

Depuis la fin des années 1980, les particuliers peuvent occasionnellement pratiquer le commerce de la brocante. Cependant, cette activité est exercée sous certaines conditions qui la limitent dans le temps et dans l’espace.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *