Les bases et parcs de loisirs

Aires collectives de jeux

 

Contenu : les aires collectives de jeux concernées par la réglementation sont : jardins publics, parc de loisirs, aires de repos d’autoroute, terrain de camping, établissement scolaire, haltes garderie, crèche …

 

Y a-t-il des mentions particulières que l’on doit trouver sur une aire de jeux ?

 

L’aménagement d’une aire collective de jeux doit prévoir la mise en place d’affichages informatifs, à l’attention tout particulièrement des adultes qui accompagnent les enfants. Ces informations ont deux objectifs :

 

Permettre aux adultes de savoir immédiatement à qui s’adresser s’ils sont témoins d’un problème survenant sur l’aire de jeux ;

 

Favoriser une bonne utilisation des équipements en précisant sur, ou à proximité de, chaque équipement la tranche d’âge à laquelle il est destiné.

 

Ces informations portent sur l’identité et les coordonnées de l’exploitant ou du gestionnaire de l’aire de jeux. Ces coordonnées doivent être visibles, lisibles et indélébiles. Elles peuvent être affichées sur chaque équipement ou à proximité de chaque équipement ou à chaque entrée de l’aire de jeux.

 

Mon fils a eu un accident sur une aire de jeux : qu’est-ce que je peux faire ?

 

Deux possibilités :

 

– soit votre enfant a eu un accident sur une aire de jeux appartenant à un organisme public (jardin public, établissement scolaire) : vous devez contacter le responsable pour demander réparation du dommage. En cas d’échec de cette procédure amiable, vous devez aller devant le tribunal administratif pour obtenir réparation.

 

– soit votre enfant a eu un accident sur une aire de jeux appartenant à une personne privée (camping, autoroute, hôtel) : vous saisissez le responsable en recours amiable et, en cas d’échec, vous irez devant le tribunal civil.

Clubs et associations généalogiques

L’association Généachtimi a été créée voici trois ans à l’initiative de Marie Dubreucq. Cette passionnée de généalogie a souhaité utiliser l’Internet pour partager sa passion avec le plus grand nombre.

Marie Dubreucq s’intéresse à la généalogie depuis une dizaine d’année. Comme pour tous les généalogistes, ses recherches l’ont conduite à étudier son ascendance et à dresser une liste d’ancêtres. Très vite, elle a souhaité partager le fruit de ses travaux avec toutes les personnes passionnées comme elle par la généalogie.

Pour cela, elle a décidé, avec amis, de créer une association, Généachtimi, et un site web.

Trois ans après, son site web comprend une base de données qui regroupe les coordonnées de quelques cinq millions d’individus. L’association dispose en outre d’une banque de données très importante ; des actes notariaux et d’état civil ou encore des registres de baptême, mariage et sépulture pré-révolutionnaires.

Pour cela, Marie Dubreucq est allée jusqu’à mettre au point un scanner à microfiches destiné à numériser les documents relevés aux Archives départementales.

Et lorsqu’un généalogiste souhaite consulter un acte, il lui suffit de la demander et il lui est fourni gratuitement par l’un des bénévoles de l’association.

Une aide est même proposée à ceux qui éprouvent des difficultés à lire les écritures anciennes.

http://www.geneachtimi.com/portal.php

Les hôtels

Classement des hôtels

Il faut distinguer :

Les résidences de tourisme,

Les hôtels de tourisme,

Les hôtels de préfecture (remplacés par les hôtels de tourisme classés sans étoile).

Les résidences de tourisme

Classées en 1, 2 ou 3 étoiles, elles sont ouvertes de manière permanente ou saisonnière et sont constituées de chambres ou d’appartements meublés offerts en location à la journée, à la semaine ou au mois, à une clientèle touristique qui n’y élit pas domicile.

Ils sont dotés d’un parc ou d’un jardin et sont en principe situés hors des villes.

Les hôtels de tourisme

Ils offrent des chambres ou des appartements meublés en location à une clientèle de passage ou à une clientèle qui effectue un séjour en location à la journée, à la semaine ou au mois mais qui n’y élit pas domicile.

Ils se reconnaissent à leur plaque octogonale bleue indiquant leur nombre d’étoiles et l’année de classement.

Les étoiles

Elles correspondent à des normes de confort mais ne constituent pas un label de qualité.

Sans étoile : confort limité 1 étoile : confort moyen 2 étoiles : bon confort 3 étoiles : grand confort 4 étoiles : très grand confort luxe : haut de gamme

Le classement sans étoile

Certains hôtels de préfecture ont été reclassés sans étoile, mais aussi en une ou deux étoiles.

Certaines chaînes hôtelières ont également des hôtels classés sans étoile comme Formule 1, Etap Hôtel, Nuit d’hôtel.

Ecolabel

Depuis le 14 avril 2003, un écolabel européen symbolisé par une fleur, peut être attribué par l’AFNOR Certification. Il signifie que l’établissement hôtelier, l’auberge de jeunesse ou le refuge de montagne (.) respecte les exigences européennes en matière d’environnement.